EN TOUTE CONFIDENTIALITÉ ET GRATUITEMENT
Par le biais de votre OPCA ou téléphoner au Fongecif qui vous orientera en fonction du numéro de siret de l’entreprise dans laquelle vous travaillez. Chaque salarié à droit à un bilan de compétences gratuit (cf critères ci-dessous).

AU TITRE DU CONGÉ BILAN DE COMPÉTENCES
 
    – Si vous êtes en CDI
> avoir au moins 5 ans d’activité salariée
> avoir été 12 mois dans votre entreprise actuelle.

– Si vous êtes en CDD
> avoir eu au moins 24 mois d’activité salariée
> avoir travaillé au moins 4 mois dans les 12 derniers mois.

Vous pouvez alors faire votre bilan de compétences

– Pendant votre temps de travail 
> faire la demande à votre employeur (modèle de courrier)

    – En dehors de votre temps de travail
> votre employeur n’est pas au courant et vous faîtes directement la demande auprès de votre opacif de votre branche d’activité (la plus connue étant le Fongécif) qui prendra en charge le coût du bilan de compétences.

Si vous avez déjà bénéficié d’une autorisation d’absence pour effectuer un bilan de compétences, vous ne pouvez pas prétendre à une nouvelle autorisation d’absence dans le même but qu’après un délai de 5 ans. Ce délai ne s’applique pas si vous avez changé d’employeur.

AU TITRE DU PLAN DE FORMATION

Vous pouvez solliciter votre employeur pour réaliser un Bilan de Compétences. Une convention tripartite doit être signée entre l’employeur et vous.

DANS LE CADRE DU DIF (DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION)

Vous pouvez avec l’accord de votre employeur réaliser un bilan de compétence en utilisant une partie de vos heures acquises au titre du droit individuel à la formation (DIF). Vous accumulez 20 heures de DIF par an.
Votre employeur peut repousser votre demande deux années de suite. La troisième année cette dernière ne peut être rejetée. Elle est alors financée sur le budget du DIF prioritaire


 DANS LE CADRE D’UN LICENCIEMENT 

      > La portabilité du DIF

Après la rupture de votre contrat de travail vous pouvez demander à bénéficier de vos heures de DIF pour réaliser une action de bilan de compétences. La mobilisation de la somme se fera en priorité pendant la période de prise en charge par Pôle Emploi. C’est l’Opca dont dépendant la dernière entreprise dans laquelle vous étiez salarié qui en assurera le financement.

      > Réaliser un bilan pendant le préavis

Vous pouvez demander à utiliser votre DIF pendant votre préavis pour réaliser un bilan de compétences. Vous devez faire votre demande de DIF avant la fin de ce dernier. En cas de demande dans ce délai, l’employeur est tenu de verser une somme forfaitaire destinée à financer tout ou partie d’une action de bilan de compétences. Cette somme correspond au solde du nombre d’heures acquises au titre du DIF et non utilisées multiplié par 9,15 euros. Lorsque la formation est réalisée pendant le préavis, elle se déroule obligatoirement pendant le temps de travail. Dans la lettre de licenciement, l’employeur doit toujours mentionner les droits acquis au titre du DIF. A l’expiration du contrat de travail, l’employeur mentionne sur le certificat de travail, les droits acquis par le salarié au titre du DIF, ainsi que l’OPCA compétent pour financer la formation.